Les modèles
Caterham JPE
Production : 53 exemplaires de 1992 à 2001
Tarif de base de l’époque : 73.000 €
Moteur : Base Vauxhall C20XE, préparé par Swindon Racing Engines
Cylindrée : 1.998 cm3
Alésage x course : 86x86 mm
Taux de compression : 12,0 à 1
Puissance : 250/260 cv à 7.750 tr/min
Couple : 252 Nm à 6.250 tr/min
Alimentation : Injection 4 papillons Alpha Weber 48
Vitesse maxi : 240 km/h
0 à 100 km/h : 3,44s
400 m d.a. : 11,9s
Poids : 530 kg

Sous la direction de Jez Coates, directeur du développement chez Caterham, avec la collaboration de l’ancien pilote de Formule 1 Jonathan Palmer, et à l’aube des nouvelles normes anti pollution de 1993, Caterham utilisa une cinquantaine de moteurs Vauxhall « en configuration 1992 » et équipant les HPC de série pour réaliser un engin qui se devait « ultime ». Jez Coates a eu carte blanche et budget illimité pour créer la JPE. Hormis son véritable moteur de course (issu du Championnat Britannique de Voitures de Tourisme), elle diffère en de nombreux points de l'HPC qui a servi de base : gros freins de Formule 3, jantes en magnésium, réservoir central, baquet en carbone/kevlar, ailes en carbone, etc. Dès sa sortie, elle s’accapara 3 records du Monde, le 0 à 100 km, 0 à 160 km/h, et 0 à 160 km/h à 0, le tout, pour ce dernier record, en reléguant la Ferrari F40 à 3 secondes derrière ! Engin extrême s’il en est, elle était vendue exclusivement accompagnée d’un stage de pilotage menée par J. Palmer lui-même. 52 heureux élus purent acquérir ce monstre, pour majeur partie au Japon car les Anglais n’avaient pas les moyens de débourser les 73.000 € nécessaires à l’époque. Seuls deux exemplaires sont immatriculés France, une jaune fluo et une alu et noir, vous les avez peut être déjà croisés…
Image

 
cron